Menu Fermer

Tabac et grossesse

Tabac et grossesse : pourquoi est-il déconseillé de fumer enceinte ? Quels sont les risques ? Quand et comment faut-il arrêter ? Il y a-t-il une forme de tabac moins dangereuse ?

Le tabac est une drogue !

Il faut cesser de dédramatiser l'addiction au tabac ! La nicotine est responsable de la dépendance à la cigarette. Comme toutes les autres drogues, elle active le système dit "de récompense" dans notre cerveau et procure donc une sensation de plaisir, de détente, de bien-être... En plus de cette dépendance psychologique, la nicotine (et certains autres additifs) sont responsables d'une dépendance physique. Cette dépendance se manifeste par un syndrome de manque lorsque le fumeur ne consomme pas de tabac : anxiété, irritabilité, insomnie... Le sevrage tabagique n'est donc pas facile, il ne faut pas hésiter à en parler et à se faire aider !

Tabac et grossesse : quels risques ?

Les conséquences du tabagisme maternel interviennent à plusieurs niveaux :

  • Le tabac peut rendre la conception plus difficile, le sevrage tabagique avant la grossesse est donc recommandé ;
  • La cigarette entraîne des risques de complications lors de la grossesse, si la grossesse n'était pas prévue il est conseillé d'arrêter de fumer dés le début de la grossesse ;
  • Fumer agit aussi sur l'accouchement, en augmentant les risques d'accouchement prématuré notamment,
  • Le tabagisme de la maman peut également avoir des conséquences sur la santé du nouveau-né puis de l'enfant : autisme, asthme...
Tabac et grossesse : risque d'accouchement prématuré
Ce graphique montre un lien entre intoxication au monoxyde de carbone de la maman et accouchement prématuré.

Peut-on fumer du tabac à rouler enceinte ?

Le tabac qu'il provienne d'une cigarette, d'un cigare, du tabac est rouler, du tabac à chiquer est nocif et fortement proscrit lors d'une grossesse au même titre que l'alcool ! Le tabac, en plus de contenir la nicotine responsable de la dépendance, contient de nombreux additifs qui nuisent à votre santé.

Tabac et grossesse : quand et comment arrêter de fumer ?

Le sevrage tabagique lors de la grossesse montre rapidement des bénéfices liés à la diminution des risques de complications. Même si un arrêt total du tabac avant la conception (ou au moins au début de la grossesse) est souhaité, tout arrêt, même tardif, sera bénéfique pour la future maman et son enfant. Au même titre que l'alcool, le tabac sous toutes ses formes est déconseillé pendant la grossesse et l'allaitement (cigarette, tabac à chiquer, tabac à rouler, cigare, exposition au tabagisme passif...)

Pour se faire aider dans leur démarche, les femmes enceintes peuvent demander l'aide d'un professionnel, il pourra les conseiller sur la prise de substituts nicotiniques (gommes, patchs...), d'homéopathie ou simplement leur proposer un soutien psychologique.

tabac et grossesse : La recherche continue...

La recherche sur les conséquences du tabagisme sur le déroulement de la grossesse continue. En parallèle, des études ont révélé que les femmes n'étaient pas assez informées sur les risques lié au tabagisme durant la grossesse. Des actions de prévention sont donc à mettre en place, notamment dans les maternités.

Affiche : grossesse et tabac

Sources : 

J Gynecol Obstet Biol Reprod 2005 ; 34 (Hors série n° 1) : 3S130-3S134

Grossesse et tabac : évaluation objective des effets du tababagisme par la mesure du monoxynde de carbone expré. Michel Delcroix, Conchita Gomez.

Tabac, grossesse et allaitement Exposition connaissance et perception des risques



















Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *